Energies renouvelables au Maroc : Mohamed VI révise à la hausse les ambitions initialement projetées

sam, 2018-11-03 13:29

Il ne fait l’ombre d’aucun doute que le Maroc est un pionnier de l’énergie renouvelable en Afrique du Nord, établissant des objectifs ambitieux et entreprenant un vaste programme qui soutient le développement de l’énergie verte et l’efficacité énergétique dans le pays.

Faut-il rappeler que l’année 2018 a été marquée par la concrétisation des objectifs, notamment la mise en exploitation de l’ensemble du complexe solaire Noor Ouarzazate (580 MW), qui avec la synchronisation réussie de la tour Noor Ouarzazate III et les centrales solaires Noor Laayoune I et Noor Boujdour I, achevées pour une capacité cumulée de 100 MW, consacre sa position du plus grand complexe multi-technologique solaire en opération au monde.

C’est dire que le Maroc dont les capacités de production ne cessent de croître ces dernières années, peut, en effet, se targuer de plusieurs réalisations dans les filières éolienne, solaire et hydroélectrique et c’est dans ce cadre que le Roi Mohammed VI a présidé, jeudi dernier, au Palais Royal de Rabat, une séance de travail dédiée au déploiement de la stratégie des énergies renouvelables.

Selon un communiqué du Cabinet Royal, la séance de travail a été l’occasion pour le Président de Masen de présenter au Souverain, les éléments du calendrier de la réalisation du programme Noor PV II et des travaux de construction des centrales solaires du complexe solaire Noor Midelt, qui apportent grâce à l’hybridation des technologies solaires, thermique et photovoltaïque, une réponse optimisée aux besoins de la pointe du réseau national.

Prenant connaissance de l’avancement global du programme éolien intégré, le Souverain a donné ses instructions afin de réviser à la hausse les ambitions initialement projetées en matière d’énergies renouvelables qui sont ainsi appelées à dépasser l’objectif actuel de 52% du mix électrique national à l’horizon 2030.

Ainsi, l’année 2019 connaîtra le lancement du projet de repowering du parc éolien de Koudia El- Baida, premier projet éolien développé au Maroc et mis en exploitation en 2000 par l’ONEE. Ce projet de repowering qui consiste à porter la capacité du parc de 50 à 120 MW, permettra de tirer avantage des derniers progrès technologiques en la matière et d’améliorer la valorisation du gisement éolien dont disposent les provinces du nord du Royaume. Une telle démarche constitue une première en Afrique et dans la région MENA.

Le communiqué du Cabinet Royal précise qu’à l’issue de cette réunion, le Roi Mohammed VI, tout en se félicitant des réalisations enregistrées à ce jour, a tenu à rappeler qu’en se basant sur une stratégie pertinente et audacieuse, tout projet, déployé de façon responsable et rigoureuse, ne peut que se traduire en dynamique vertueuse de développement et de progrès.